A la mémoire de Fabrice

Fabrice,

Comment écrire en quelques vers

Une vie toute entière et éphémère

Une vie de 43 ans seulement

La maladie t'a fait quitter  femme et  enfants
Ta vie ne fut pas facile,  pauvre garçon

Déjà abandonné à la naissance

Quelque part en France

On t’a placé à la DASS

Tes parents n’ont pas laissé de trace

Et puis ce terrible accident

Qui  t’a cloué sur un fauteuil roulant

Cet homme qui avait trop bu

Ta vie a été fichue, lui, il n'a rien eu

Ton parcours fut vraiment chaotique

Mais tu étais un joyeux luron

Toujours  un sourire sympathique

C'est ça que de toi nous garderons

C'est ainsi qu'on t'a vu la dernière fois

Tu avais sans doute un mauvais karma

Ton chemin de vie fut mal tracé

Mais comme un grand tu t’es débrouillé

Tes malheurs, tu ne les montrais pas

Tu as bien gagné le ciel sur terre

Avec tout ce que tu as eu comme misères

Et ton courage légendaire

Beaucoup auraient baissé les bras

Mais jamais  toi

J'espère que là haut tu seras bien

Tu nous manqueras,  c'est certain.

 

Jamais nous ne t’oublierons

Dans nos mémoires tu resteras le gentil garçon

Nous pensons bien à ta petite famille

Carine, Lolita et Lenny.

( Fabrice est décédé ce 29.09.09 )

14 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site