hommage à Joe van holsbeek, tué mercredi 12.04.06 à la gare centrale de bruxelles,mobile, vol de son mp3, il a été inhumé ce 20 .04

Crime innommable, odieux

Joe aimait les gens, il aimait la vie

Il avait des rêves, il était heureux

Il était apprécié par tous ses amis

Son seul tort était de posséder un mp3

Qui aux autres faisait envie

A ces deux jeunes malfrats

Qui on brisé les rêves d'autrui

De quel droit ôtent-ils la vie

Ce crime pour une broutille

Des délinquants en marge de la société

Qui n'ont pas envie de travailler

Pour se payer ce dont ils ont envie

Alors ils détruisent des vies

Ils ont semé l'horreur la misère

Et pourquoi, pourquoi faire

En poignardant un jeune de 17 ans

 S'enfuiant le laissant dans une mare de sang

Joe avait beaucoup de passions

Il étudié ce gentil garçon

Il pensait avoir un bel avenir

Il restera juste  gravé dans nos souvenirs

Je présente mes condoléances

A sa famille et ses connaissances

Freesia


Joe  aurait pu être centenaire
Si on lui avait laissé le temps
S'il n'avait pas croisé ces bêtes sanguinaires
Par un après-midi de printemps
Il était clean , il était gentil
Il aurait pu être notre frère
notre enfant   ou notre ami
Mais sa route à croisé des meurtriers
un mauvais mercredi
J'espère qu'on les trouvera
Pour qu'ils soient punis
Et les témoins passifs, qui n'ont pas bougé 
Voyant ce garçon se faire assassiner
Sont-ils fiers d'eux , peuvent-ils en face se regarder
de cette  non assistance à personne en danger
 
Cela aurait pu être moi
Cela aurait pu être vous
nos frères ou nos enfants
Nos  amis tout autant
Joe  ne devais pas mourir à 17 ans
Personne ne pouvait lui ôter ce droit
Surtout pour un stupide  mp3
 
Cela me fait mal au coeur
Qu'on aie ainsi brisé un bonheur
Pour une broutille
On détruit une famille
Ils pouvaient  le voler dans un magasin
Mais pas détruire un si  beau destin
Et Joe serait toujours là
Sans ce maudit  mp3
Vous n'êtes pas humains
Oui vous les assassins
Joe n'avait que 17 ans
 joe méritait le bonheur,
 pas  l'horreur
Une vie d'amour et de projets s'est écroulé
Ce garçon qui ne demandait qu'à vivre en paix
Maintenant tout est réduit à néant
pour ce garçon charmant
on à peur de sortir de chez soi
On à peur de mourir pour un mp3
réveillez-vous, on perd notre liberté
Ou sont les belles années
Ou on avait peur de rien
On se promenait le jour comme la nuit
Sans peur de tous ces bandits
La violence reste impunie
mêm si on atteint à notre vie
Parents surveillez vos enfants
avant qu'ils ne deviennent des truands
Inculquez-leur des valeurs morales
Pour qu'ils ne fassent pas du  mal
la faute est aussi aux politiciens
qui ne pensent qu'à l'argent
La justice  est trop  laxiste
On se demande parfois si elle existe
On vit dans un monde étoilé, surprotégé
Mais la réalité est tout autre
Mais à qui la faute
Humains réagissez
Freesia
 

4 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site