L'alcolo

( L’alcolo)

 

Mon voisin est décédé

On l’appelé le plein

C’était un ivrogne invétéré

Mais on l'aimait bien

Aujourd’hui pour son enterrement

Même l’église était bourrée

C’était quelqu’un de bien pourtant

Avant d’être imbibé

La boisson l’avait  détruit

En même temps que sa famille

Il a dépensé tout son argent

Sans penser à ses enfants

Personne ne l’a pleuré

La boisson à tout gâché

Mais il était le gagne pain

Du café du coin

Il paraît qu’il buvait de l’eau de vie

Mais à 50 ans c’est la mort qui l’a cueilli

Ophélie

26 votes. Moyenne 3.73 sur 5.

Commentaires (3)

1. dom 06/11/2010

je trouve ca tellement vrai

2. jean-françois 03/03/2011

c'est tout a fait vrai

3. Lixette 09/06/2011

Bien triste réalité, très bien décrite, Ophélie. Pauvre vie, en effet, que celle d'une personne dépendante de l'alcool !!!
C'est tellement dommage de voir petit à petit la déchéance ruiner leur vie et celle des leurs, alors qu'il s'agit souvent d'une personne gentille, sensible mais beaucoup trop influençable, prise dans l'engrenage, elle n'arrive pas à s'en sortir pour X raisons !
L'alcoolisme est une terrible maladie. Je plains beaucoup ces malades et leur famille.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site