l'ivrogne

Né sous le signe de la boisson

Ascendant jupiler

Agréable comme une porte de prison

S'il ne boit pas sa bière

Quand il boit il ne sait pas ce qu'il dit

Ni ce qu'il fait

Il marche comme un tout petit

 Avant de parterre tomber

Pauvre ivrogne ce qu'il souffre

Et on ri de lui

Sa gorge est un gouffre

Un abîme un tourbillon

Il ne comprends rien de ce qu'on lui dit

Quand il est imbibé de boisson

 

 



2

Quand tu  avais soif  personne ne te  remarquait.

Mais si  tu te voyais quand tu es bourré

Tu ne serais pas fier de toi

L' ophtalmo t'a dit de porter des verres

Mais pas sous le nez, pas ces verres là !

Tu ne verras pas ta misère

Tu as deux personnalités

Et ce, pour  le prix d’une

Mais t'es pas beau à voir, je t'assure

Quand tu bois et quand tu ne bois pas

Tu es mister ivrogne et assoiffé voilà!

Deux  personnages bien différents

Sont en toi tout le temps

A jeun ou après avoir bu

Tu n'as pas le même contenu

Pourtant tu es quelqu’un de bien

Mais quand tu as bu, qui s’en souvient !

Tu as un personnage différent

Selon ce que tu bois

J’ai remarqué ça, tu vois

On juge l'oiseau à son plumage

Et l'ivrogne à son langage

Si  quand tu as bu, si  tu te voyais !

Je suis sûre, que c’est de l’eau que tu boirais

Ophélie

18 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site